dimanche 13 février 2011

VTT Beaulieu : Challenge oXCitane (2ième manche)

Dimanche 13 Février 2011


Ce dimanche, avait lieu la deuxième manche du trophée VTT oXCitane à Beaulieu (34).

Les rentrées maritimes de ce dimanche avaient déposées des stratus sur toute la région, apportant un brouillard digne d’une météo typiquement écossaise où la visibilité, limité à quelques dizaines de mètres, le fort taux d’humidité, n’étaient contrebalancée uniquement par une température assez clémente pour la saison.
En tout cas, cela était toujours mieux que la boue rencontrée à Langlade : Le classement de cette première épreuve ayant été annulé.
Ici, point de boue argileuse, mais un sol sablonneux et des rochers en calcaire gris. L’humidité ambiante avait supprimé toute poussière et l’accroche était bonne, les rochers n’étant rendu glissants que si la roue ne les attaquait pas de front.

Le terrain de jeux se situait autour d’une ancienne carrière et empruntait en partie la voie Domitienne, avec ses ornières creusées dans la roche par les incessants passages de charrois au fil des siècles. Très sympathique et amusant mais attention aux pédales ! Le circuit de 11 Km environ comportait deux parties : une partie roulante et l’autre en sigle-tracks sinueuse et physique avec quelques passages techniques : portages, marches, descente. Pour les seniors, il s’agissait après un départ en ligne effectué sur un chemin en légère montée de presque 4 Km, d’étirer le peloton avant d’effectuer les 3 tours de circuit.

Le seul représentant d’Aubuss'âne Loisir sur cette épreuve était Folco JEUNE. Son CANYON ayant subi des problèmes techniques lors de l’épreuve de Langlade, il s’alignait ici dans le pur style « old-school » avec son mulet un MBK avec cadre acier, qui a maintes fois fait ses preuves par le passé.

Les derniers préparatifs s’effectuent sur le parking. Un dernier réglage, « à l’arrache »  des pressions des chambres positive et négative de la fourche. Celles-ci ne s’avéreront pas optimales et devront être revues pour la prochaine épreuve. Il est inutile de contrôler une nième fois la pression des pneus ultra-light Schwalbe montés ici avec des chambres à air.

L’échauffement se fera en même temps qu’un repérage des 4 Km de la partie « single » du circuit.

Le départ, initialement prévu à 10h15, aura lieu près d’une demi-heure plus tard ! 
Il est difficile de ne pas se refroidir lors de l’attente prolongée généré par les aléas d’une organisation approximative.

Folco réalise un bon départ, situé dans la première moitié du paquet.
Mais dans le premier tour, il doit faire face à une chute : un passage par l’avant sans gravité, ayant égratigné l’extérieur du genou droit. Pour la chute, les réglages de la fourches seront peut être à revoir… Puis c’est une crevaison. 
 Après un changement express de chambre à air, regonflée par une cartouche de CO2, c’est promptement reparti pour un tour. Après un tour et demi, c’est un bref arrêt pour se débarrasser de la veste thermo, et échanger la chambre à air et la cartouche de CO2 pour des neuves. Après avoir repris un rythme soutenu dans le deuxième, c’est à nouveau la crevaison sur la roue avant. 


Changement de chambre à air, le geste est maitrisé même dans le stress de la compétition, mais là, s’abat la malchance, car après avoir percuté la cartouche de CO2 pour remettre le pneumatique en pression, la valve de la chambre s’avère défectueuse… c’est donc à pied, en courant et poussant son vélo qu’il doit effectuer 7 Km afin de rejoindre l’arrivée. 


Malheureusement, ce fut encore un abandon. De toute façon, le pneu arrière s’avérera un peu plus tard être à plat lui aussi. C’est le sort qui s’acharne ! La stratégie de rouler « à l’ancienne » avec des chambres à air s’est avérée catastrophique. Il faudra changer de fusil d’épaule pour la prochaine épreuve et revenir à un montage en tubeless et préventif en latex, même si le choix de ces pneus lights est conservé…

Quelques chutes spectaculaires ont eu lieu pendant cette épreuve et notre coureur ne fut pas le seul à faire face à des crevaisons.

Nous nous donnons donc rendez vous lors de la troisième épreuve de ce challenge l’oXCitane qui aura lieu le 27 février à Uchaud et qui sera aussi l’épreuve départementale du Championnat UFOLEP.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire